Accueil    Publications    Lire    Ecouter    Boutique    Cont@ct
 
LIRE DES EXTRAITS
Comme une mise en bouche

Cliquez sur les couvertures
ou les titres de poèmes
pour en lire des extraits.
lire un extrait de Hermines / Léopards lire un extrait de Noémie, reine d'Océafrique ! lire un extrait de Mémoires d'un chamanimal ! lire un extrait de Filou, histoire d'une malédiction ! lire un extrait de Moi, j aime bien mon Tonton !
lire un extrait de Panique à Dagobert lire un extrait de Panique sur Animaland lire un extrait de Panique à la fiesta lire un extrait de Le cauchemar de Lucien Mijac lire un extrait de On nous a volé le chocolat ! lire un extrait de Le Tunnel


Lire et écouter le chapitre

Hermines / Léopards


Commander dans ma boutique
Hermines / Léopards
Pour les rêveurs à partir de 14 ans.

...

Une réflexion du maire de Guville déclencha les hostilités :
– La sauce armoricaine est bonne mais la crème d’Isigny est incomparable.
– Je vous arrête tout de suite, coupa un breton, la sauce armoricaine a le mérite d’être authentique.
– Authentique ? Plutôt vieillotte !
– M’est d’avis que les Normands ne savent apprécier que la crème grasse et suintante, enchaina le maire de Plouzic.
– Grasse et suintante !

La première dame de Guville saisit un pot de crème d’Isigny dans une main, une saucière d’Armoricaine dans l’autre et, sans dire un mot, se positionna derrière le moqueur, laissant les gens circonspects sur la suite.

Lentement, elle déversa le contenu des récipients sur le crâne chauve du maire breton :
– Alors, votre avis est-il toujours le même ?

L’homme se leva furieux, dégoulinant de liquide bicolore. Il empoigna une sardine grillée et la fourra dans le décolleté de son agresseuse qui poussa un cri offusqué.

Le mari, se dressant à son tour, jeta le contenu de son verre à la tête de M. Le Floch en hurlant :
– Racaille de Breton !

Mme Le Floch fonça dans la bagarre pour défendre son époux. Elle empoigna une bouteille de cidre, boucha le goulot avec le pouce et, à la manière des sportifs, la secoua de manière à faire monter la pression. Elle libéra le jet de mousse sur les convives en hurlant :
– Abrutis de Normands !

Le « je compte sur toi pour faire bonne figure » résonnait dans l’esprit d’Hugues. Le comportement des adultes dans cet établissement très chic dépassait de loin les bêtises quotidiennes de la cantine.

Les chefs de cuisine en profitèrent pour se ruer l’un sur l’autre tandis que la salle de restaurant se transformait en champ de bataille. Les Normands s’étaient repliés derrière des tables renversées et canardaient les Bretons protégés par des chaises empilées.

Les insultes pleuvaient, tout comme les victuailles et les bouteilles vides. La rixe dura une heure au bout de laquelle les deux clans se séparèrent pour regagner leurs pénates.

Sur la route, le maire de Plouzic, tout barbouillé de sauce, confia à son épouse :
– Qu’est-ce qu’on leur a mis. Dommage que les journalistes n’étaient plus là !




Loïc Hénon - Auteur - contact : lire@loichenon.com
Se rendre dans ma boutique
Contenu protegé par CopyrightFrance.com Remonter
Me rejoindre sur Twitter

Hermines / Léopards Panique à Dagobert Panique sur Animaland Panique à la fiesta Le cauchemar de Lucien Mijac Noémie, reine d'Océafrique Mémoires d'un chamanimal ! Moi, j aime bien mon Tonton ! Filou, histoire d'une malédiction ! Le Tunnel On nous a volé le chocolat !

La vie quoi ! Poèmes Amertume ! Poèmes P comme... poèmes 6000 jours Portrait ! Poèmes illustrés




.