Accueil    Publications    Lire    Ecouter    Boutique    Cont@ct
 
LIRE DES EXTRAITS
Comme une mise en bouche

Cliquez sur les couvertures
ou les titres de poèmes
pour en lire des extraits.
lire un extrait de Hermines / Léopards lire un extrait de Noémie, reine d'Océafrique ! lire un extrait de Mémoires d'un chamanimal ! lire un extrait de Filou, histoire d'une malédiction ! lire un extrait de Moi, j aime bien mon Tonton !
lire un extrait de Panique à Dagobert lire un extrait de Panique sur Animaland lire un extrait de Panique à la fiesta lire un extrait de Le cauchemar de Lucien Mijac lire un extrait de On nous a volé le chocolat ! lire un extrait de Le Tunnel



Lire et écouter le chapitre

Panique à Dagobert

Ce roman est le premier volet de la série
Bienvenue dans la panique !



Commander dans ma boutique
Panique à dagobert
Les 4 copains - Tome 1
Pour les grands dès 7 ans.

C'EST LA RENTRÉE

Les vacances de Pâques sont terminées.
Ling sort du « Bienvenue chez nous », l'hôtel de ses parents, pour rejoindre l'école Dagobert.

Ling est une jolie petite métisse. Sa maman est Japonaise et son papa Français.

En passant devant la boulangerie, elle sursaute car un garçon lui saute dessus :
– Bouh petite Chinoise ! dit-il en l'attrapant.
– Je suis Japonaise, gros bêta, tu m'as fait peur !
– C'est pour rire.

Le rigolo, c’est Yann, le fils du boulanger. Il est petit, blond, et fait toujours des blagues.

Il propose un morceau de croissant à Ling.

– Non merci, dit-elle, j'ai déjeuné ce matin.
– Regarde devant ! Eh les jumeaux, attendez-nous !

Les deux têtes se retournent et leur sourient. Il s'agit de Zig et Eugène, le couple jumeau-jumelle du village. D'origine africaine, ils sont très différents l'un de l'autre. Eugène est un garçon plutôt tranquille alors que Zig est une vraie pile électrique.

– Salut les copains, prêts pour cette rentrée ? demande Yann.
– Ouais, vivement les grandes vacances !
– Oh, il ne reste que deux mois. Et puis, c’est sympa d’avoir un remplaçant, remarque Zig.
– Ou une remplaçante ! disent les deux garçons en riant.

Ling, Yann, Zig et Eugène sont en classe de CM1. Inséparables depuis la maternelle, on les surnomme « les quatre copains ».

À côté du marchand de fleurs, ils font une petite halte pour caresser Enal, l’âne gentil du village, toujours attaché à son piquet.

L'école Dagobert apparaît enfin au bout de la rue. Ils passent la grille et rejoignent les autres.

Dans la cour, les garçons jouent au foot tandis que les filles sautent à l'élastique. Les quatre copains discutent :
– Alors comme ça, la maîtresse est partie à l'hôpital ? demande Yann.
– Non, pas encore, elle aura son bébé dans plusieurs semaines mais elle doit se reposer, du coup elle ne travaille plus.

Ling change de sujet :
– Oh, vous savez, il y a un type bizarre qui est arrivé à l’hôtel hier.
– À quoi il ressemble ? demande Yann très curieux.
– Et bien, il est...

Ling ne termine pas sa phrase, elle regarde vers la grille et dit en pointant son doigt :
– C'est lui !

Yann, Eugène et Zig tournent la tête et voient un personnage étrange pénétrer dans la cour. Il porte une grosse valise marron et avance lentement. Eugène remarque que tous les enfants ont stoppé leurs jeux.
Même le ballon de foot reste immobile. Personne ne parle. Quel silence !

L'homme qui vient d'entrer est grand et maigre, il semble très vieux car de longs cheveux blancs lui arrivent au bas du dos.

La cloche sonne et les enfants se rangent pour entrer en classe.

Le grand bonhomme s'approche des CM1 et leur dit d'entrer. Mince c’est lui le remplaçant !

À l'intérieur, chacun retrouve sa place. Eugène est assis à côté de Yann et derrière eux, Ling est installée près de Zig. Le vieil homme se place derrière le bureau et se présente :
– Bonjour, je m'appelle Lucien Mijac. Je remplace votre maîtresse jusqu'aux vacances d'été.

Il parle gentiment mais son allure est quand même très inquiétante.

Tout le monde est intrigué par la valise marron du nouvel instituteur. Que peut-elle bien contenir ? Et surtout, comment se fait-il que de temps en temps… elle bouge, ou plutôt elle vibre ?

Pendant que les enfants sont en classe, au village, un homme habillé tout en noir se promène. Il passe près de chez Zig et Eugène quand le chat de la maison sort du jardin en trottinant.

Quand il l’aperçoit, le matou crache en faisant le gros dos.

– Viens me voir, joli chat roux, dit l’homme tout en noir, tu ne risques rien !
Et malgré ses craintes, le chat se laisse caresser.




Loïc Hénon - Auteur - contact : lire@loichenon.com
Se rendre dans ma boutique
Contenu protegé par CopyrightFrance.com Remonter
Me rejoindre sur Twitter

Hermines / Léopards Panique à Dagobert Panique sur Animaland Panique à la fiesta Le cauchemar de Lucien Mijac Noémie, reine d'Océafrique Mémoires d'un chamanimal ! Moi, j aime bien mon Tonton ! Filou, histoire d'une malédiction ! Le Tunnel On nous a volé le chocolat !

La vie quoi ! Poèmes Amertume ! Poèmes P comme... poèmes 6000 jours Portrait ! Poèmes illustrés




.