Accueil    Publications    Lire    Ecouter    Boutique    Cont@ct
 
LIRE DES EXTRAITS
Comme une mise en bouche

Cliquez sur les couvertures
ou les titres de poèmes
pour en lire des extraits.
lire un extrait de Hermines / Léopards lire un extrait de Noémie, reine d'Océafrique ! lire un extrait de Mémoires d'un chamanimal ! lire un extrait de Filou, histoire d'une malédiction ! lire un extrait de Moi, j aime bien mon Tonton !
lire un extrait de Panique à Dagobert lire un extrait de Panique sur Animaland lire un extrait de Panique à la fiesta lire un extrait de Le cauchemar de Lucien Mijac lire un extrait de On nous a volé le chocolat ! lire un extrait de Le Tunnel



Lire et écouter le chapitre

Panique à la Fiesta

Ce roman est le troisième volet de la série
Bienvenue dans la panique !



Commander dans ma boutique
Panique à la Fiesta
Les 4 copains - Tome 3
Pour les grands dès 7 ans.

LES COPAINS À LA RESCOUSSE

Zig et Eugène, les deux jumeaux africains, sortent de chez eux et se dirigent vers le centre du village.

Ils rendent visite à Yann. Ling doit les rejoindre.

Zig demande à son frère :

– Depuis combien de temps sommes-nous rentrés d’Animaland ?
– Deux semaines, petite sœur !
– Qu’est-ce qu’on s’ennuie !
– C’est vrai, il n’y a pas assez d’action par ici !

Soudain, une voix les fait sursauter :

– C’est bien la première fois qu’on voit une girafe et une sirène dans ce village !

C’est Yann bien sûr ! Le petit plaisantin s’est caché pour faire peur à ses amis. Eugène répond en riant :
– Parce que tu crois que les ouistiti-rikikis courent les rues toi ?

Les trois enfants sont en train de rire, quand Ling, la petite Japonaise, arrive par surprise :
– Attention, si vous n’êtes pas sages, je vous brûle les fesses. Et elle se met à imiter les gestes du dragon rouge.

Depuis qu’ils sont revenus d’Animaland, ils passent le temps comme ils peuvent. En fait, ils sont impatients d’avoir des nouvelles du maître.

– C’est toujours la même chose ! se plaint Yann. On est là à attendre alors que l’homme tout en noir se balade librement.
– Ne t’inquiète pas, rassure Ling, Lucien va venir nous chercher dès qu’il aura besoin de nous. Il l’a promis !

Dans le village, ils croisent l’ancienne bande de voyous. Depuis leur mésaventure, Sacha Freu et Ludo sont devenus gentils et agréables. Ils les saluent et leur souhaitent même une bonne journée !

Les quatre copains vont ensuite papouiller Enal, l’âne du fleuriste :
– Hi hannnnnnnnn, salut mes copains, hi hannnnnnnnnn !

Tandis qu’ils caressent l’animal, Eugène entend une petite voix dans les buissons :
– Psssiiiiit !
– Qui appelle ?
– C’est moi jeune homme, par ici, je suis dans les fourrés ! dit l’inconnu en sortant de sa cachette.

Il s’agit d’un bonhomme minuscule, bien plus petit que les enfants. Il a un gros nez et porte un drôle de chapeau avec plusieurs grelots qui tintent au moindre mouvement.

– Qu’est-ce que c’est que ça ? demande Yann.
– On dirait un bouffon, tu sais le clown qui amuse les rois ! répond Ling.

Le lutin fait un pas en avant et annonce :
– C’est Lucien Mijac qui m’envoie vous chercher.

Les quatre copains ne savent pas quoi penser. Après tout, ce n’est pas tous les jours qu’on parle à un gnome !

Eugène prend la parole :
– Nous ne te connaissons pas, prouve-nous que tu es un ami !

Le bouffon sourit.
– Vous avez raison d’être méfiants. Je me présente : Serpentin, chef de la police de la Fiesta. Nous avons besoin de vous pour capturer Hector Hibe.

Il prend son chapeau à grelots dans la main et fait une révérence. Ling et Zig ne peuvent s’empêcher de rire. Le personnage raconte ce que Lucien lui a révélé de leurs aventures. Du coup, les enfants sont rassurés : Serpentin est un ami.

Ils sont très excités car l’action va reprendre. Mais Zig s’inquiète :
– Combien de temps partons-nous ? Les parents vont nous chercher.
– Ne t’inquiète pas petite, répond Serpentin, dans le monde de la Fiesta, le temps s’arrête. Personne ne s’apercevra de votre absence.
– Alors qu’est-ce qu’on attend ? disent Eugène et Yann.

Serpentin sort de son sac cinq paires de lunettes de soleil et les distribue.
– Portez-les, elles sont indispensables !



Loïc Hénon - Auteur - contact : lire@loichenon.com
Se rendre dans ma boutique
Contenu protegé par CopyrightFrance.com Remonter
Me rejoindre sur Twitter

Hermines / Léopards Panique à Dagobert Panique sur Animaland Panique à la fiesta Le cauchemar de Lucien Mijac Noémie, reine d'Océafrique Mémoires d'un chamanimal ! Moi, j aime bien mon Tonton ! Filou, histoire d'une malédiction ! Le Tunnel On nous a volé le chocolat !

La vie quoi ! Poèmes Amertume ! Poèmes P comme... poèmes 6000 jours Portrait ! Poèmes illustrés




.